Rencontre avec William PRUNIER, Ancien Défenseur international et Coach du MHSC II

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

William PRUNIER, l’ancien défenseur international et capitaine de l’AJ Auxerre et du Toulouse Football Club, désormais Entraîneur de la réserve professionnelle du MHSC revient sur le derby languedocien du week-end dernier qui a opposé son équipe à celle de l’Etoile Sportive PAULHAN-PEZENAS…

Rencontre avec l’un des « monuments » de la génération AJ AUXERRE des Basile BOLI, Eric CANTONA, Pascal VAHIRUA et Daniel DUTUEL, dont l’humilité et la disponibilité forcent l’admiration…

Chapeau bas, Monsieur PRUNIER.

  • “Coach, quelle analyse tirez-vous au lendemain de ce derby passionnant entre votre équipe et celle de l’Etoile Sportive PAULHAN-PEZENAS…?”

Avant tout, il me paraît important de souligner la qualité de jeu proposé par les vingt-deux acteurs au nombreux public venu assister à cette rencontre. En effet, le rythme, les gestes techniques ainsi que l’organisation tactique s’apparentaient davantage à un match de championnat CFA, pour ne pas dire National.

Mes joueurs ont réussi à ouvrir la marque face à un adversaire sans doute un peu tétanisé par l’enjeu mais qui a très rapidement redresser la barre trouvant par deux fois les ressources mentales afin de revenir au score.

Il est simplement regrettable que nous n’ayons su ou pu conserver l’avantage acquis.

Je disposai pour ce match de neuf joueurs du groupe professionnel qui ont parfaitement tenu leur rôle face à un groupe en pleine confiance et très bien organisé.

Comme c’est très fréquemment le cas, ce derby a accouché d’un score de parité où aucune des deux équipes n’a pu prendre l’ascendant.

Il était agréable d’évoluer devant une foule nombreuse alors que la moyenne de nos rencontres oscille autour de 60 spectateurs et cela prouve la ferveur et l’engouement pour cette équipe de PAULHAN-PEZENAS qui a réussi à fédérer un territoire autour de son projet sportif, tout cela agrémenté d’un excellent état d’esprit, contribuant activement au succès de ce derby. Cela prouve que le football peut exister au sein d’une terre de Rugby.

Mon groupe est constitué de jeunes joueurs qui disposent encore d’une marge de progression importante. Ils ont besoin de temps de jeu. Ce groupe C est serré et les équipes se tiennent, les écarts de points ne sont pas importants et les prétendants encore nombreux. Il faut s’inscrire dans la durée.

« Que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ? »

Gagner beaucoup de matchs (sourires…) Sur le plan personnel, mon cursus d’entraîneur s’est constitué à la tête d’équipes de Football Amateur.

A la fin de ma carrière, je me suis imprégné de ce Monde Amateur, riche en relations humaines et en aventures exceptionnelles. Cette expérience supplémentaire m’apporte un regard plus serein et apaisé sur notre football hexagonal.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »