Coup de Projecteur sur Stéphane LALAOUI, Capitaine de l’Etoile Sportive PAULHAN-PEZENAS

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Troisième interview de notre volet consacré aux héros de l’accession en CFA2 de l’Etoile Sportive PAULHAN-PEZENAS, en la personne de son capitaine emblématique Stéphane LALAOUI.

___________________________________________________________________________________________________________

Stéphane, quel est votre premier souvenir avec un ballon ?

Mon premier souvenir remonte à mes premiers jeux en bas de l appartement de chez ma mère avec mes frères et les amis qui habitaient dans l immeuble.

Que représente le football pour vous ?

Le football représente un moyen d expression, vivre des sensations fortes dans les bons et mauvais moments, des émotions qu’il est difficile de décrire mais qui se ressentent.

Quels sont vos objectifs en club ? Puis personnels ?

Mes objectifs sont simples. Me maintenir au plus haut niveau le plus longtemps possible avec l’ETOILE SPORTIVE PAULHAN-PEZENAS.

Quel est votre meilleur et votre pire et votre meilleur souvenir de footballeur ?

La montée en Ligue 2 avec NIORT , le 16eme de finale de Coupe de France à GERLAND contre LYON … La montée avec BOURG-PERRONNAS en National
Les mauvais souvenirs sont surtout les blessures qui m’ ont privées de matchs importants.

Que retiendrez-vous de cette saison 2014/2015 ?

Cette saison n est pas la meilleure que j ai effectué mais nous avons fait un beau parcours en Coupe et une consécration en Championnat donc c’est la régularité et l’état d’esprit du groupe que je retiens qui a fait la différence dans les moments difficiles.

Quel est votre club de rêve en France ? Puis dans le monde ?

Le Real et le Barça me font rêver comme beaucoup je crois, et ensuite, en France j aime bien Lyon car j ai été formé là-bas et que j’en conserve d’excellents souvenirs.

contact presse :07 86 97 86 02

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »